« Concept of God and Parental Images » : dans cet article de 1969, désormais disponible sur ce site, Antoine Vergote et ses collaborateurs livraient les résultats d’une recherche en psychologie de la religion portant sur la relation entre les figures parentales et Dieu, avec une attention spéciale à la différence entre les caractéristiques maternelles et paternelles. Dans tous les échantillons, l’image de Dieu est plus paternelle que maternelle. Une travail pionnier, toujours intéressant.

Télécharger l’article »

« Nous avons construit des échelles sémantiques, avec des qualités caractérisant les images paternelle et maternelle, et nous invitions nos sujets à les attribuer respectivement à la mère, au père et à Dieu », écrit Vergote (dans « Het imaginaire en het symbolische in het Godsbeeld », Tijdschrift voor Theologie, 13/3 (1973) 310-327 [ trad. par J.-M. Jaspard : « L’imaginaire et le symbolique dans la représentation de Dieu », texte dactylographié, Centre de Psychologie de la Religion, Louvain, pp. 1-24, 1973], p. 18).
Dans un ouvrage collectif postérieur de huit ans à l’article ici présenté, Vergote et ses collaborateurs ont synthétisé les résultats de toutes leurs recherches de psychologie religieuse portant sur la représentation de Dieu. L’ouvrage, co-dirigé avec Alvaro Tamayo, est partiellement disponible en ligne : The Parental Figures and the Representation