ThADans cet article, Antoine Vergote propose une interprétation psychanalytique et théologique des visions. Il montre notamment qu’elles ne sont pas nécessairement pathologiques, mais que la preuve de leur origine surnaturelle éventuelle ne peut pas donnée.