Vergote (Antoine)Vient de paraître dans les Recherches de science religieuse, un article sur grâce et liberté :

J.-B. Lecuit, « Grâce et liberté : énigme résolue ou mystère insondable ? », RSR, 102/1 (2014) 107-127

Lire les premières pages de l’article »

Télécharger l’article sur CAIRN »

Cet article développe une réflexion sur les rapports entre grâce et liberté tenant compte de l’apport nouveau de la Theologische Anthropologie de Thomas Pröpper (2011), tout en l’évaluant et en le situant dans les débats contemporains concernant la liberté humaine et la prescience de Dieu, particulièrement vivants dans le monde anglo-saxon.

NB (erratum) : p. 112, 5 lignes avant la fin,  corriger en remplaçant le deuxième « composé » par « divisé ». La correction dans son contexte : « Un homme assis peut-il être debout ? Simultanément, c’est-à-dire au sens composé : non. Mais oui, au sens composé  divisé où, étant assis, il a la capacité de se lever »

Plan de l’article

  1. L’émergence du problème
  2. La controverse de auxiliis
  3. Le consensus contemporain et l’apport de Pröpper
  4. Quelle liberté ?
  5. La nécessaire référence au Christ et à la vie trinitaire
  6. Le mystère de la grâce et de la liberté
  7. Un Dieu « ouvert » ?